Riri, elle est vraiment très distinguée !

Attention ce post est dangereusement et ridiculement long, ne vous endormez pas en le lisanZZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz…

Mon pote Split m’a demandé très officiellement de faire un post sur le nouveau clip de Rihanna « S & M ». J’avais regardé le clip en diagonale (oui c’est possible) en me disant, mais elle a vraiment pété un cable Riri.

Tout d’abord, pour bien situer le truc, un petit résumé :

Depuis la nuit des temps… non je rigole ! Rappelons nous ce qu’était Riri au début : Riri en 2005, elle était ahrènbie (oui c’est R’n’b en français) et elle avait 17 ans.  Signée par Jay-z, toute fraiche et mignonne mais rien de transcendant quoi !

Elle revient en 2007, se coupe les cheveux (c’est le début de ses expérimentations capillaires), sort son parapluie et fait un carton-on-on-on- ehhh.
Musicalement ca va encore (je fais un peu ma connasse parce qu’Umbrella je la chante encore sous la douche…), elle a rajouté un peu d’électro dans son ahrènbie mais bon ! Passons !

2009 – 3ème album « Rated R » tout pourri (techno ahrènbie militaire sauf Rude Boy), la coupe courte avec mèche frontale de longueur et couleur diverses et surtout le début du délire « allez j’aime bien me foutre à poil dans les livrets de mes albums et dans mes clips » aka « je m’en fous je choque tout le monde » (Rihanna bizarrement je la vois avec un accent de cagole).

2010/11 – Nouvel album « Loud » – cheveux rouges de longueur et texture diverses, techno à fond ou ahrènebie pourri avec Drake et surtout clip (le but de ce post) sado-maso (oui Madame !)

Le clip sado maso de Rihanna ou Na na na come on ou Vis ma vie de SM avec Rihanna :

1 – Tout d’abord je donne une conférence de presse durant laquelle on me scotche au mur sous plastique (à ne pas réaliser chez soi) ce qui m’empêche donc de répondre aux journalistes qui ont de toute façon des boules S&M dans la bouche -> Ingénieux !

2 – Je promène Perez Hilton en laisse devant mon jardin, habillée d’une robe en latex en plein soleil. Ouh la, le latex en plein soleil – Bad Idea   !

3- Là je punis tous ces méchants journalistes en les scotchant au mur et en les fouettant, tout ceci les fesses (quasiment) à l ‘air. Et sous l’oeil de centaines de caméras de parking – un sorte de sex-tape soft quoi.

4 – Puis je me fais attacher par des japonais (oui j’extrapole mais le bondage c’est les japonais c’est bien connu) déguisée en écolière s****e (trouveras tu le mot caché ?)

5 – Enfin je me retrouve en salle de rédaction (toujours en latex bien sur), allongée sur une table en mordillant un crayon et en répondant au téléphone en criant très fort dans l’oreille de mon interlocuteur.

Ah oui bonus, je mange des bananes, des fraises à la chantilly et des glaces de manière très subtile en gros plan. Ouh quel fofolle cette Riri ! Et surtout, elle a la classe !

Bon j’arrête, regardez le clip c’est plus simple !

3 réflexions sur “Riri, elle est vraiment très distinguée !

  1. Plus simple et plus court :
    Ce clip est juste nul.
    On passera le coté ‘hot » qui fait polémique ca ce clip est à 2000kms d’être sexy, hot ou porn.
    C’est un ramassis de clichés visuels « pop », du mauvais Pink discount.
    Le synopsis et mal écrit, le tout est filmé avec les pieds.
    Quant au titre lui même c’est de la soupe d’ascenseur.

    -15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :